lundi 13 juin 2011

Colloque IMEDER


L’ouverture de ce troisième colloque IMEDER a permis à André Joffre, Président du Pôle Derbi de se féliciter que Perpignan accueille cette conférence internationale au lendemain du drame japonais de Fukushima et de remettre ainsi en avant les énergies renouvelables et les perspectives immenses de développement. Bernard Fourcade, Président de l’IMEDER, a confirmé que les CCI s’impliquent depuis de nombreuses années dans le soutien et le développement de la filière du secteur des énergies renouvelables.
Dans le journal de Derbi le Président Bourquin a montré l’importance du photovoltaïque en signant avec la Banque Européenne d’Investissement le Fonds photovoltaïque régional, une premier en France.
Hermeline Malherbe, Présidente du Conseil Général nous demande de prendre conscience des énergies renouvelables, Jean-Paul Alduy, Président de la Communauté d'Agglomération a confirmé que Perpignan avait été primé à Grenoble pour les actions menées.

Philippe Lorec du Ministère de l’Energie a insisté sur le plan solaire Méditerranéen, établi depuis 2008,  en collaboration avec la Turquie, la Jordanie, le Maroc, la Tunisie, la Mauritanie, l’Egypte et l’Algérie.
Le montant des investissements est fixé à 60 millions d’euros à répartir entre les collectivités mais en souhaitant une implication plus grande des privés et des Banques commerciales d’Europe et du Bassin méditerranéen.
Il a demandé une synchronisation des différents acteurs.

Pascal Boniface – Directeur de l’Institut des relations stratégiques , est intervenu brillamment en faisant de la géopolitique méditerranéenne  et des diverses révolutions des pays arabes.
Il a notamment fait le parallèle entre la révolution française de 1848  et ses conséquences.
Il a aussi fait le parallèle avec le « mur de Berlin » et l’effet domino des différents pays de l’Est.
Tout ne sera pas facile mais le mouvement semble inébranlable malgré les différences nationales et le phénomène de répression qui s’ensuit ou alors libération.

Anne Devailly  - Journaliste a coordonné les différentes interventions en mettant en avant les opérations pilotes.

Noura Laroussi – de l’Agence Energétique de Tunis a parlé de l’expérience pilote de Djberba et de la climatisation solaire avec une unité de pilotage et des stages de formations aux métiers solaires.

Tahar Achour – Président des Syndicats des Energies renouvelables de Tunisie a présenté 6 unités de production et les 20 implantations photovoltaïques qui permettent la création d’emplois notamment des stages d’ingénieurs en relations avec Perpignan.

Amin Benouna – Secrétaire général de l’Association marocaine d’Industrie Solaire et éolienne a présenté les différentes expériences de l’association et commissions sur le photovoltaïque.

Puis sont intervenus les témoignages d’entreprises françaises : compagnie du vent de Michel Germa, le CNIM de Roger Pujol au Maroc et Giordano entreprise,  par Jean François Petit pour le développement méditerranéen.

Enfin Saïd Chehab, Président de l’Association Libanaise pour la Maîtrise de l’Energie a fait part des expériences de chauffe-eau solaire de qualité contestable venant de Chine ou de Turquie .

Aucun commentaire:

Publier un commentaire