jeudi 26 décembre 2013

7èmes Journées de la Méditerranée


Ces 7èmes Journées de la Méditerranée se sont construites petit à petit selon plusieurs axes.


Elles ont pris corps tout d’abord lors du festival de Collioure « Un livre à la mer », fin Août 2013. Devant le succès du film « Le premier homme », présenté au Centre culturel de Collioure, nous avons pensé le projeter au cinéma Castillet Centre. Jonathan SALAS, directeur de salle de CINEMOVIDA, a accepté le pari. Et c’était parti !


Ensuite, avec la collaboration de Fouzi BOUADI, Président de Perpignan Atout Diversité (PAD), nous avons décidé de mettre en avant la réhabilitation de la basilique Saint Augustin d’Annaba.

Puis nous avons assisté à la rencontre entre Odyssea et la ville de Perpignan au sujet d’un projet sur la route des Phéniciens, une exposition qui se trouve à Ruscino : « Les alphabets des deux rives de la Méditerranée ». Guillaume Lagnel nous a présenté Isabelle REBBE et nous nous sommes mis d’accord pour intégrer cette exposition aux 7èmes Journées de la Méditerranée.
Alors, l’esprit de la Caravane Catalane, si cher dans notre concept culturel à l’export, s’est reconstitué : exposition, musique, poésie. Et voilà, la Caravane était à nouveau en marche !
Catherine SICART, passionnée par cette opération, en a été le moteur et Pere Manzanares, le poète, a mis la salle du Centre culturel catalan (le Casal) à notre disposition. Le poético-musical était de retour avec Seb -Sébastien Lefebvre- Hassan Majdi et Pere, d’anciens acteurs de la Caravane. Et là aussi, la Caravane était de retour avec une exposition d’arts plastiques dans la salle du Casal.

C’était vraiment très sympa ! On se rappelle de la Caravane de 2005 avec les plasticiens de l’Artcadémie qui avait navigué en Algérie : Mostaganem, Alger, Bedjaia…
Enfin, c’est Salses et sa magnifique salle qui clôtureront ses 7èmes Journées de la Méditerranée par une exposition organisée en partenariat avec l’Artcadémie, l’Académie artistique du pays catalan.
Ainsi du dimanche 1er décembre  au mercredi 4 décembre, cette édition 2013 nous aura montré la diversité des actions de France Méditerranée Pays Catalan en mettant toujours en avant l’esprit de cette Caravane Catalane.
Puis, une invitation de dernière minute a permis de conclure cette belle semaine à Paris avec le cinquantenaire de France Algérie.

Dimanche 1er Décembre

Ruscino

Un lieu unique à Perpignan où les 360° sont une réalité. Le site archéologique accueille pour les deux derniers mois de l’année une exposition sur la naissance des alphabets sur les rives de la Méditerranée. Isabelle REBBE n’ayant pu être présente, c’est Guillaume LAGNEL qui nous a accueilli. Il nous a parlé des Phéniciens et des vestiges entreposés dans les sous-sols de ce magnifique site, en attendant qu’un jour sorte de terre le musée que Perpignan devrait avoir. Les visiteurs ont apprécié cette exposition de grande qualité

Lundi 2 Décembre

Monseigneur Teissier, Basilique St Augustin d’Annaba
Voulant connecter avec l’actualité en Algérie, nous avons souhaité mettre en avant un évènement important qui s’est déroulé à Annaba. En effet, en octobre 2013, la Basilique St Augustin d’Annaba a été inaugurée après trois ans de travaux de rénovation. Avec Fouzi BOUADI, Président de Perpignan Atout Diversité, nous avons présenté à Perpignan une exposition sur la réhabilitation de la Basilique St Augustin d’Annaba où la Caravane Catalane s’était rendue en 2008. Actualité d’autant plus forte que Monsieur Abdelkader Bensalah, président du Conseil de la nation algérien (Sénat), a conduit lui-même l’inauguration de la basilique. En parler était pour nous indispensable et l’évêque de Constantine, Monseigneur Paul Desfarges en était également convaincu. Architecte et maître d’œuvre étaient d’accord, mais indisponibles pour pouvoir présenter cette exposition. La communauté des Augustins en Belgique et au Congo a également été contactée mais il n’a pas été possible de les faire venir. Et c’est finalement Monseigneur Henri Teissier, ancien archevêque d’Alger, qui profitant de conférences à Aix en Provence et à Toulon à cette même période, répondait favorablement à notre sollicitation. Entre un voyage à Marseille et l’Algérie, Monseigneur Teissier nous a rendu visite lors d’un séjour court mais très riche. Accueil à la gare et soirée organisée par l’historien Jean-Luc Antoniazzi qui participe activement à la commission diocésaine d’art sacré à Perpignan.
Petit déjeuner : Fouzi Bouadi et Monseigneur Teissier
Le lendemain matin, petit déjeuner offert par Fouzi BOUADI, Président de PAD, qui a eu l’immense joie et honneur de partager ce petit déjeuner avec l’archevêque. Puis ce fut la conférence de Monseigneur Teissier dans la salle des libertés. Une panne de son du vidéo projecteur a failli compromettre cette rencontre. Mais Monseigneur a pris le relai et commenté en voix off les images qu’il présentait. Et cela a bien sûr donné plus de valeur à ce moment privilégié.
Le public nombreux a apprécié les commentaires de l’initiateur du projet, Monseigneur Teissier, projet soutenu par de nombreux investisseurs institutionnels et partenaires privés en Algérie. 
 

Le repas de midi a été offert par le Centre Méditerranéen de Littérature (CML) et son Président, André BONET, partenaires de cette manifestation, en compagnie de Stéphane Babey, auteur de « Camus, une passion algérienne ». Et il fut l’heure pour Monseigneur Teissier de regagner Marseille.





Soirée poético-musicale
Anwar El Mouallem, Marc Plagnes et Catherine Sicart
Cette soirée se déroulait au Casals, le centre culturel catalan de Perpignan. Nous avons eu la primeur d’une soirée extrêmement originale. Catherine Sicart nous a fait vibrer en lisant des poèmes sur l’Algérie, accompagnée par Anwar El Moualem à la darbouka et Marc Plagnes à la guitare sur  une mise en scène en images de Sébastien Lefebvre. 
Sébastien Lefebvre



Pere Manzanares


Pere Manzanares a pris le relai et, de sa puissante voix, nous a conté la Catalogne, en catalan. Les visiteurs ont senti le rythme et la poésie que représente cette langue.
En conclusion de cette soirée, Hassan Majdi nous a gratifié d’une originalité artistique. Hassan, sur un transparent, au rythme d’un air  du célèbre musicien algérien du Sud, ALA a retracé, en calligraphie, la mémoire de la Méditerranée.
Hassan Majdi
Une soirée pleine de surprises avec un public éclectique et jeune qui a été charmé par cette première sur la Méditerranée.

Mardi 3 Décembre

« Le premier homme » - Camus - 100ème anniversaire de sa naissance
Présentation du film au cinéma Castillet Centre
Nous nous devions de participer à un tel événement. C’est en partenariat avec Jonathan SALAS du cinéma Le Castillet-Centre que nous avons diffusé le film « Le premier homme » de Gianni AMELLO. En ouverture de ce ciné débat, Jean-Michel HOERNER nous a présenté, avec en fond une photo de Camus, trois aspects de la vie de Camus. A la fin du film, il a également animé un débat fort intéressant sur ce magnifique film et sur le roman dont il est l’auteur,  « Camus le catalan », devant une salle comble. Pour nous Camus reste toujours d’actualité, donc toujours vivant.

Partir en Algérie
Raymond Aldeguer, au centre, et Guillaume Lagnel, à droite
C’est avec Raymond ALDEGUER et son association "L'heureux tour" que nous avons présenté « Partir en Algérie ». A l’instar de Camus qui retourne en Algérie lors du film « Le Premier homme », nous avons voulu montrer que l’Algérie est accessible par un tourisme humain. C’est le cas avec Raymond ALDEGUER qui va régulièrement en Algérie avec des groupes, à partir de deux personnes. C’est un tourisme heureux qui permet de revoir son pays, sa région, sa maison. Ces trois interventions et le programme qu’il a proposé pour 2014 sont un témoignage réel de cette forme de tourisme particulier.


Salses : Exposition de l’Académie artistique
« Le sel de la Méditerranée » et « Autour de Noël », deux thèmes que les artistes de l’Académie ont présentés sur les cimaises de la magnifique salle de l’espace culturel si cher à Jean-Claude ESTIRACH, Doyen des Confréries du Languedoc Roussillon et adjoint au Maire de Salses. Séb, Jérôme, Sylvain, Denise, Lê, Maria, Carmen, Jacqueline, Lina, Thérèse, Amélie auront permis à Aline, la Présidente de l’Académie, de proposer à Monsieur LOPEZ, Maire de Salses, une soirée particulière sur un thème classique mais original. Jérôme et les graffeurs ont offert leur talent artistique en décorant deux tonneaux symbolisant l’origine de ce petit Beaubourg catalan.


Conclusion
Une semaine folle en lien avec l’actualité de l’Association France Algérie qui fête son 50ème anniversaire (http://www.asso-france-algerie.fr/2013/12/cinquante-ans-apres-ouvrir-une-nouvelle-page-des-relations/), s’est achevée pour France Méditerranée Pays Catalan et sa petite sœur France Algérie Pays Catalan. Ainsi, comme le titrait l’Indépendant fin novembre « L’Algérie au centre des 7èmes Journées de la Méditerranée ». Une semaine intense pour l’association qui défend l’ouverture et la relation en Méditerranée et qui aura montré la cohésion de ses 40 acteurs. En effet, les échanges et les liens entre les hommes ont une valeur capitale pour la réussite et également la transversalité et l’horizontalité des échanges franco-algériens et qui devient pour nous une constance. Cette édition 2013 l’aura prouvée, encore plus que toutes les autres, pour tous les acteurs qui peuvent être fiers de la réussite de 2013.


50ème anniversaire de l’Association France Algérie
Entre l’Algérie et la France, la confiance.
Nous avons eu le plaisir d’assister à la Bibliothèque nationale de France à Paris à ce 50ème anniversaire où l’Algérie et la France établissent un climat de confiance après la réunion, à Paris, du sommet africain organisé par le Président HOLLANDE.
Jean-Pierre Chevènement a ouvert la séance en présentant les actions de l’Association France Algérie depuis sa création en 1963 par le Général DE GAULLE et dont le premier Président a été Monsieur Edmond MICHELET, ministre de la justice de l’époque. Pour ce 50ème anniversaire nous avons eu différents intervenants et notamment ABDEL MADID BOUGHERA, ministre délégué chargé des affaires africaines et maghrébines qui a indiqué que des décisions importantes seront annoncées, à l’occasion de la visite du premier ministre Jean-Marc AYRAUT en Algérie, et qui ouvriront ainsi de nouvelles perspectives. Ensuite, Brigitte KEHRER, experte des Nations Unis, a souligné un point important : l’Algérie devrait jouer un rôle majeur dans la lutte contre le terrorisme international et la mise en place de la paix durable dans la région du Sahel. Nous avons également eu le plaisir d’entendre l’ancien président de la Croix rouge algérienne, Monsieur HADJ-HAMOU Benzeguir, qui a témoigné que les réfugiés africains issus de l’Afrique profonde étaient soutenus par la Croix Rouge dans cette région. Puis, dans le cadre de la coopération scientifique, nous avons entendu un des plus grands mathématiciens actuels dans les pays arabes, Ahmed DJEBBAR. Il a insisté sur la nécessité de bien étudier les projets avant leur lancement pour éviter les mêmes erreurs que par le passé. Il a pensé qu’il fallait réactiver la création d’un haut conseil scientifique algéro-français ou franco-algérien. Ce mathématicien de renom soutient le développement qualitatif et quantitatif des projets avec notamment une coopération scientifique extrêmement importante. Tout cela a été soutenu par l’ancien recteur de l’Académie de Paris, Madame Gendreau-Massaloux.
Et enfin la conclusion a été faite par Monsieur Abderrahmane TADJEDDINE, responsable de la mise en place d’une institution algéro-française en relation avec Vincent PEILLON le ministre de l’éducation.
Ce qui ressort de cette action pour ce 50ème anniversaire, c’est surtout l’horizontalité qui se met en place maintenant entre la France et l’Algérie et non plus la verticalité institutionnelle de gouvernement à gouvernement. Là, les associations sont de plus en plus importantes et jouent un rôle indispensable dans la relation entre la France et l’Algérie. C’est ce que nous faisons nous avec l’Association France Algérie Pays Catalan depuis 2005 et l’Académie artistique du pays catalan.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire