mardi 3 avril 2012

Colloque International

"Le Bilinguisme juridique dans les pays du Maghreb" 






Le 3 avril, Didier BAISSET, doyen de la FIDEF (Faculté Internationale de Droit Comparé des Etats Francophones) a introduit le colloque international sur "Le bilinguisme juridique dans les pays du Maghreb". Colloque dont il nous avait parlé à l'occasion des "5e Journées de la Méditerranée".
Jean BENKHELIL, président honoraire de l'université a excusé l'actuel jeune président, Fabrice LORENTE.
Marcel MATEU,  Conseiller Général des Pyrénées Orientales a excusé la présidente du Conseil Général, Hermeline MALHERBE.
Philippe CANTRAINE, conseiller du secrétaire général de la francophonie du président Abdou DIOUF, a confirmé que la francophonie était un espace international varié.
Albert LOURDE, recteur de l'université Léopold SENGHOR d'Alexandrie, a confirmé que l'université était bien le siège de l'espace francophone.

Puis les conférences ont commencé :
  • le bilinguisme juridique dans l'Algérie de XIXe siècle  
  • le bilinguisme et pérégrination des étudiants en droit avec un regard d'historien,
  • le bilinguisme juridique en Tunisie mais aussi en Algérie avec un exemple de droit algérien. Puis il a été confirmé que la traduction dans le cadre de la dualité de la langue et du système juridique est un art difficile dans les pays de Maghreb avec notamment la fiabilité de la traduction en Algérie. Il a été constaté que le bilinguisme pouvait devenir un conflit culturel qui pouvait également entrainer des enjeux politique de l'arabisation. Il a aussi été question du multilinguisme exercé à l'ère de la mondialisation avec une interprétation des textes juridiques plurilingues. Il a été traité du bilinguisme dans ces relations avec l'union européenne ainsi qu'avec les relations internationales.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire